•    ACOUSTICIEN

     

    Petit jeux des métiers

     

     

    Son rôle sur l'environnement:
    Il apporte une solution aux problèmes de nuisances par le bruit. Il se rend sur le terrain, et il fait des procédés techniques comme différents matériaux pour construire une route ou différents types de murs pour réduire les sons et pour les rendre à un niveau acceptable. Il est pratiquement toujours consulté avant une construction ou un aménagement. Son travail est alors de définir comment construire en fonction des reliefs et des particularités du terrain. Par exemple en montagnes il y a de l'écho, et différents types de terrains peuvent renvoyer ou absorber le son. Tout en préconisant l'usage de certains matériaux. Tout cela pour préserver la vie autour, humaine comme animale. Pour que l'on puisse travailler à coter de certains endroits ou que la nature puisse s'y développer.


    Salaire :
    Pour un débutant diplômé de l'UTC (Université Technologie de Compiègne) : 1800 € nets mensuels en moyenne.
    Pour un chercheur au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) , de 1800 à 3600 €.


    Particularités :
    Les acousticiens ne travaillent pas uniquement pour l'environnement : ils peuvent également concevoir l'acoustique d'une salle de concerts ou d'une discothèque.


    Niveau Requis :
    Ingénieur et diplômé d'école d'architecte. Le diplôme le plus connu dans ce domaine est le diplôme d'ingénieur de l'université de technologie de Compiègne, filière AVI (Acoustique et Vibration Industrielles)


    Débouchés :
    Assurés.


  • ECOTOXICOLOGUE


    Petit jeux des métiers


    Que fait-il ?

    L'écotoxicologie est une activité qui étudie les effets néfastes du monde sur l'environnement. Quand le toxicologue analyse les effets des nuisances industrielles sur la santé de l'homme, l'écotoxicologue mesure la toxicité des produits issus des industries chimiques, pharmaceutiques ou agroalimentaires sur l'environnement (sols, air, faune) et évalue leur biodégradabilitépouvant (se dégrader dans le temps).

    Lieu d'activité:
    Organismes publics, services du ministère, ou encore directement pour de grands groupes chimiques ou pétroliers.


    Salaire:
    De 2500 à 3200€/mois pour un ingénieur.


    Débouchés:
    A la hausse avec le développement d'une demande social forte dans le domaine de la qualité et de la sécurité alimentaire, ainsi que d'une législation plus contraignante.


    Niveau requis:
    Profil: pharmacien ou ingénieur chimiste et BAC+5 en écotoxicologie.

     


  •  SAPEUR POMPIER

     

    Station de lugunageStation de lugunageTiti en pompier

     

     

    Son rôle :
    Le sapeur-pompier à pour mission de porter secours et de protéger contre les périls ou accidents de toute nature, les personnes, les biens et l'environnement. Ils est appelé pour des situations dangereuses de toutes sortes. Ils intervient en cas d'incendie d'habitation, de véhicule, de forêts... Ils portent les premiers secours aux personnes en cas de malaise, d'accident de voiture, d'intoxication par le gaz...


    Niveau requis :
    Pour les professionnels : concours de niveau CAP ou BEP, ou bien, pour les concours de niveau officier : DUT, licence ou autres titres en fonction de chaque concours.
    Pour les militaires, engagement
    au niveau CAP pour les hommes du rang.


    Débouchés :
    Les sapeurs-pompiers de Paris offrent environ 500 engagements par an. Les marins pompiers de Marseille 50 engagements par an.


    Salaire :
    Fonction Publique : à partir de 1080 € / mois
    Pour les pompiers de paris : de 1400 à 2600 €/moisStation de lugunage
    Bénévoles : vocations horaires (de 6,66 à 10,01 €)

     


    Particularités:
    La plupart des pompiers ne sont pas professionnels. Les sapeurs-pompiers dit " professionnels " sont au nombre de 31 000. À Paris et à Marseille, ces pompiers sont militaires : 1 500 hommes forment le Bataillon des marins-pompiers. Dans la capitale, la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris compte plus de 7 000 sapeurs. 


  • GEOPHYSICIEN

     

                                                       Petit jeux des métiers

    Que fait il ?
    Le géophysicien est un spécialiste de "l'auscultation" du sol. Son domaine peut être la géodésie, qui détermine la forme et les dimensions de la terre, pour l'établissement des cartes, la sismologie ou étude des tremblements de terre par analyse de la propagation des ondes à travers les couches internes de la terre, ou encore le géomagnétisme (étude du champs magnétique de la terre). Il peut être un chercheur, ou travailler dans une entreprise de prospection pétrolière, minière, ou de génie civil. Pratiquement, sa spécificité sur le terrain, c'est sa compétence dans le choix de l'installation et l'utilisation des appareillages, de plus en plus sophistiqués.

     

    Lieu d'activité :
    -Il travaille généralement dans une entreprise de prospection pétrolière ou minière, ou encore de génie civil
    -Bureau d'ingénieurs-conseils
    -Société de services
    -Services techniques de certaines administrations (Equipement, Urbanisme, Transports).

    Il peut également travailler dans le domaine de la recherche ou de l’enseignement.


    Salaire :
    En fonction de la formation et de l'entreprise, peut se situer, pour un débutant, entre 1600 et 2500 € brut/mois.


    Débouchés :
    Très peu nombreux.
    On estime qu'il existe environ 1 000 géophysiciens en France et que l'on en recrute entre 15 et 20 par an.


    Niveau Requis :
    Bac +5 ou doctorat, obtenu soit après études universitaires soit après une école d'ingénieur dans le domaine des sciences de la Terre (ce dernier profil est davantage apprécié par les entreprises).


  • VOLCANOLOGUE


    Station de lugunage


    Que fait-il ?
    Le volcanologue est un scientifique de haut niveau qui connaît et étudie sur le terrain et en laboratoire, les différents types de volcans et les zones de risque volcanique. Il élabore des modèles théoriques concernant l'évolution des volcans et les scénarios éruptifs les plus probables. En fonction de ces connaissances fondamentales, il peut, pour chaque volcans, préconiser le type de réseau de surveillance à installer sur le site et le système d'alerte et de protection des populations à mettre en place.


    Salaire :
    Salaire net mensuel d'un chargé de recherche débutant ou d'un maître de conférence débutant en université : de l'ordre de 1500€.


    Niveau requis :
    Baccalauréat scientifique, suivi d'études de géologie ou géographie (en Université ou grandes écoles), qui conduiront au Doctorat.


    Débouchés :
    Très peu nombreux, au CNRS et dans les universités.

    Particularités :
    Forte mobilité indispensable







    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique